samedi 7 avril 2018

PLUS LOIN SANS FIN

Fiction futurologique transhumaniste illustré
200 pages au format PDF.

Disponible sur Amazon





Hiver 2040. Depuis 20 ans, l’humanité subit une succession de catastrophes climatiques, économiques et géo politiques sans précédent. On sent la fin proche, des révoltes grondent dans de nombreux pays, qui sont comme d’habitude combattues par la force et la violence.


Après un été caniculaire avec des pointes de température à 50°C, une terrible sécheresse et d’immenses incendies en Espagne, au Portugal, dans le sud de la France et en Californie qui on fait des milliers de morts, un automne avec des pluies torrentielles entraînant le débordement de tous les grands fleuves d’Europe et des inondations de plusieurs grandes capitales, dont Paris, Londres et Amsterdam, les cataclysmes climatiques s’enchaînent avec un hiver qui congèle toute l’Europe et même l’Afrique du Nord.



Les plus importantes compagnies d’assurance et de réassurance se retrouvent en cessation de payement et cessent de rembourser les sinistres dus aux dégâts causés par les bouleversements climatiques.

Mais ce qui déclenche la chute de la société capitaliste, c’est l’éclatement de la bulle et l’effondrement de la valeur des Bitcoins qui est devenu en 20 ans le mode de payement habituel universel.

C’est la 3ème grande crise économique mondiale et certainement le dernier krach financier.
10 milliards d’humains, hommes, femmes et enfants, comme pris d’une folie destructrice, descendent dans la rue. L’anarchie et le chaos se répandent comme une traînée de poudre à travers le monde entier. Les populations pillent, saccagent, incendient et tuent tout ce qui montre le moindre signe de richesse. Cette folie cataclysmique dure plus d’un mois, et ne s’arrête que faute de combustible. Rien n’y a échappé, banques, supermarchés, entrepôts, villas et palais, usines, raffineries de pétrole, pipe-lines, la terre n’est plus qu’un vaste champ de ruines.
La merveilleuse société industrielle de Saint-Simon pourvoyeuse du bonheur pour tous,  vient de s’éteindre après 2 siècles d’existence et nous laisse en souvenir :
Un monde ravagé par la pollution, les famines, les maladies, la pauvreté, et quelques milliardaires.
Le niveau des océans a augmenté de 2 mètres et continue à progresser.
+3 C° pour les températures moyennes.
Glaciers et banquises ont fondu ainsi que le permafrost. 
Seules résistent encore les glaces du continent Antarctique.
Plus de 80 % de la faune et de la flore sauvage ont disparu définitivement.
100 %  des forêts primaires ont subi une déforestation massive.
La pollution et la surpêche ont dépeuplé les océans, remplacé par une masse colorée de plastique toxique.
Ce 1er janvier 2041, ces milliards d’êtres humains engendrés par une démographie exponentielle prient et attendent un miracle.
Finalement leurs suppliques sont entendues, le miracle est arrivé.
Je le sais, puisque j’y étais.
Une poignée d’hommes et de femmes  réunis à Davos* dans un lieu secret ultra protégé qui a dicté au monde ces 50 dernières années les stratégies pour que les riches s’enrichissent davantage, décide en dernier recours de sauver ce qui reste de la planète.

« *Le forum économique mondial souvent appelé forum de Davos. Ce forum est connu pour sa réunion annuelle à Davos en Suisse, qui réunit les grands dirigeants d’entreprise, les responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes, afin de débattre des problèmes les plus urgents de la planète ».



Donc, puisque j’étais présent, je vais vous révéler l’exact déroulement des opérations, et la véritable histoire des héros qui sauvèrent la Planète Terre et donnèrent  une seconde chance à  l’humanité.

PS : Le récit de ma vie que vous lisez en ce moment,  garantit mon éternité avec le programme MATH1000. Il est conservé sur le logiciel Human Longevity dossier numéro XY11342018300. C’est moi qui l’ai classé.


4 janvier 2040 - WEF de Davos
Compte rendu des réunions du comité pour  le sauvetage de l’humanité et la sauvegarde de la planète que nous désignons par : 
NOSTRA-NOVA-TERRA. (Notre Nouvelle Terre)
Mademoiselle, voulez-vous commencer. Veuillez vous présenter.
– Je m’appelle Daysi Moix, je suis détachée par la CIA et membre de la sécurité du WEF. Ma première proposition, c’est la suppression de toutes les frontières nationales qui sont à l’origine de tous les conflits. Elles pourraient être remplacées par des zones linguistiques. Je sais que c’est une utopie, mais sait-on jamais, c’est peut-être le moment de tout remettre en question ! Pour le reste je préfère rester discrète, c’est dans ma nature et ma charge.
– Merci Mlle Moix. C’est bon, vous avez enregistré et tout transcrit. Très bien, passons au suivant.
– Mon nom est  Fedor Gribov - Ambassadeur russe du Conseil de sécurité de l’ONU. 
L’ ONU doit être renommée OMSP pour (Organisation Mondiale de Sauvegarde Planétaire) elle possède tous les pouvoirs pour la réhabilitation environnementale de la terre, elle a à sa disposition une puissante armée dotée des armes les plus performantes. Ceci n’est pas une utopie, nous pouvons le faire et nous le ferons pour sauver ce qui reste de l’humanité.
– Merci Monsieur l’Ambassadeur. Prochain orateur…
– C’est moi. Bonjour, je suis Stanislas Lewenk représentant de la Genealogical Society of Utah (IGI). Je propose de créer un gouvernement mondial supra-planétaire, avec l’assentiment politique des 10 grandes puissances actuelles du Conseil de Sécurité de l’ONU.
Mon véritable nom et Elsa Mediama, je suis grand reporter au The Sun le journal Britannique.
En tant que reporter de terrain, j’ai voyagé dans la plupart des pays du monde ces 10 dernières années. Juste avant le grand chambardement, j’ai écrit un article qui n’as hélas, pas pu être publié, sur la seule et unique cause de tous les malheurs de cette humanité défunte qui avait pour nom :

Croissance infinie et Démographie finie.


La population mondiale a atteint en  2040, les 10 milliards d’individus. C’est le double de ce que peut supporter le cycle annuel naturel de la nature, le double de ce que peut produire l’industrie alimentaire, le double de ce que nous sommes capables de recycler, seul le quart peuvent être encore soignés correctement  et ainsi de suite.
Notre planète va périr étouffée sous les berceaux, comme le prédisait il y a 60 ans le commandant de marine et océanographe Jacques Cousteau.
Nous y sommes, ce moment crucial est là en plus de tout le reste. Si vous tentez ici d’inventer de nouvelles règles pour sauvez l’humanité, il vous faut aborder ce sujet brûlant, que  personnes n’a jamais osé n’y voulu décréter.
Il n’y a que trois solutions à ce problème :
1°- laissons faire la nature qui à un moment donné va forcément redresser la situation pour se sauver elle-même. Elle a d’ailleurs déjà commencé à résoudre le problème, en rendant 50 % des adultes mâles stériles. Inconvénient, ça va prendre du temps, sans compter sur la créativité humaine sans limites, qui invente continuellement  des parades, comme la GPA (gestation pour autrui) ou la PMA déjà largement utilisée, pour contrer l’infertilité humaine.
  • L’hypothèse Gaïa bio-géo-chimique de Lovelock. La Terre est un être vivant intelligent, laissons-la faire.
  • La théorie de Malthus - les hommes en surplus seraient condamnés à la famine ou à la maladie, Mère Nature éliminant ainsi « l'excédent humain. »
2° - Établir des lois coercitives, style 1 enfant par femme. Ne pas prolonger la vie humaine artificiellement. Interdire d’étendre le transhumanisme à toute  la population. Punir sévèrement les contrevenants.
3°- Attendre une catastrophe planétaire. Éruption volcanique. Astéroïde qui détruirait la moitié de l’humanité, mais cela ne serait même pas suffisant.


Je ne suis qu’une modeste reporter, je vous laisse plancher sur la question pour découvrir une éventuelle solution.

******

Le moment est venu de vous confier dans les prochains chapitres la suite des aventures extraordinaires de Stanislas Lewenk - Généalogiste à la Genealogical Society of Utah.
Moi être un américain né le 01-01-2000 à Salt Lake City capitale de l’Utah une région de l’Americ Nord.
Oui, c’est bien moi…Stanislas Lewenk qui me trouvait par le plus grand des hasards à Davos le 1er janvier 2041 où je remplaçais notre président Aloïs Jasper retenu dans son fief de l’IGI à Salt Lake City en raison des tragiques événements que je vous ai d’écrit dans le précédent chapitre.




 2040, l’Annus Horribilis l’époque du grand chaos, des cataclysmes climatiques qui déferlent sur le monde, suivi du krach 39 entraînant révoltes, dévastations, destructions et plus grave le démantèlement des importantes institutions Étatiques comme ONU, OMS, UIT, etc. Ce qui aurait pu marquer la fin de l’humanité si le groupe de Davos n’avait pas saisi cette opportunité pour  créer et organiser  “Nostra-Nova-Terra“.


Non - moi pas Mormon, moi vieux, vraiment très vieux, mais cela ne ce vois pas, enfin pas encore, pour le moment j’ai toujours 45 ans, l’âge où la dégradation de mon corps a été stoppée par le procédé MATH1000 rendu opérationnel dès 2045.  
Aujourd’hui je fête mes 200 ans à la Genealogical Society of Utah où je travaille comme superviseur-archiviste du Batch, le logiciel de recherche généalogique de l’IGI (Index Généalogique International). 


L’IGI se situe dans une montagne de granit posée à mille huit cent mètres d’altitude, une masse compacte de roche dure tout près du ciel et loin des hommes, bien à l’abri des méchants, des inondations, des séismes et des catastrophes nucléaires, un énorme coffre-fort naturel dont on a creusé le ventre avec une religieuse excitation. Là, au cœur de la chaîne des Wasatch, à une trentaine de kilomètres de Salt Lake City et à deux cent dix mètres de profondeur, s’ouvrent trois galeries protégées par des grilles, des caméras et de gros projecteurs, brillants comme les yeux d’un chat ouverts dans la nuit. On ne s’approche pas.




Revenons à l’an 2200. 12 générations ce sont succédées depuis l’arrivée de Casimir Leweinker en 1860. Je connais toute leur l’histoire, génération après génération. C’est le privilège d’être archiviste à l’IGI depuis 170 ans.
Comment cela est-il possible ?  Patience, je vais tout vous expliquer.
GEDCOM (pour abréviation de GEnealogical Data COMmunication) est une norme élaborée par les mormons, qui permet les échanges de données informatisées entre les différents logiciels de généalogie, quels que soient les systèmes d’exploitation ou le matériel utilisé. Les fichiers GEDCOM sont des fichiers séquentiels en format texte. La plupart des logiciels de généalogie intègrent les fonctions permettant d’exporter ou d’importer des fichiers enregistrés sous ce format.




C’est le comité de direction du GEDCOM par la voix du président Jasper qui après m’avoir nommé superviseur-chef archiviste à vie à mon retour de Davos, y a mis une condition, m’inscrire au programme MATH1000 et d’en payer le montant d’inscription exorbitant et dissuasif de l’équivalent de 1 million de Mondio soit 10 millions de $ de  l’Ancien Monde.
Monsieur Lewenk, vous pouvez comprendre l’intérêt que cela représenterait pour nous, d’avoir une personne à l’IGI qui aurait une vision d’ensemble de la généalogie enregistrée sur le système BATCH depuis 3 siècles.
Qu’en pensez-vous, monsieur Lewenk ? 
– Suis pas chaud. Pour tout vous dire Président Jasper, j’avais vaguement entendu parler de ce procédé, tenu plus ou moins secret, sans trop y croire. Je vous entends et j’approuve votre projet, suis-je la bonne personne ? Là j’émets de sérieuses restrictions. Cependant si tel est votre volonté, je me plierais à vos exigences. Mais avant de m’engager, je tiens auparavant à obtenir un entretien avec les personnes qui pilotent cet incroyable projet.
— Ne vous inquiétez pas, c’est prévu, prochainement, nous allons vous accompagner à la Singularity University Center située à… je m’excuse, mais je n’ai pas le droit de vous le révéler.
Vous pourrez rencontrer Adélaïde Grexy qui a reçu le prix Nobles pour ces travaux sur l’immortalité et qui est la directrice de la recherche du Centre Singularity.

Je vais vous faire un rapide compendium du programme MATH100.

Sachez que ce procédé a déjà été appliqué avec succès sur 98 hommes et femmes de 35 à 45 ans, en bonne santé. Le recul actuel est de 5 ans, qui j'en conviens n'est pas encore déterminant pour des certitudes. Jusqu'à maintenant nous n'avons constaté aucun effet secondaire physiologique.

Le traitement d'une durée de 6 mois est effectué ici, dans des logements spéciaux  stériles sécurisés, sous mon entière supervision. Le process consiste en une complète purification chimique et bactériologique du corps humain. Je ne peux pas vous en dire plus, MATH1000 étant classé secret défense. Je tiens à vous préciser que cette procédure a été commandée à l'origine par la NASA pour permettre  à ses cosmonautes d'être actifs lors de longs voyages interstellaires.

Lorsque monsieur Lewenk ici présent, aura donné son consentement officiel, je lui fournirai en détail le déroulement des opérations.

Messieurs, je dois m'absenter maintenant, je vous laisse discuter entre vous en compagnie de mon adjoint le professeur Chevalier à qui vous pourrez demander d'éclaircir certains points.

RECETTE D'IMMORTALITÉ.
2050 - jour 01




Mister Leweenk, je vous présente les collaborateurs qui vont s'occuper de vous durant votre séjour parmi nous. Mme Adélaïde Grexy directrice de la Singularity University n'était pas disponible pour cette présentation et s'en excuse.

– Nick Boch : directeur du programme MATH.
– Dr. Jen Orlansky : biologiste.
– Mr Fukuama : diététicien de longévité.
– Mr. Yu Tchang : hématologue.
– Kurt Weil : Data Brain tech. Connexion sur le Cloud.
– Morice Cyrilnyk : Neuropsychiatre.

Il y a également une laborantine-aide-soignante qui préfère, je ne sais pourquoi, rester anonyme.

Ce sont les meilleurs dans leur domaine. Nick, à toi, nous t'écoutons, fais un topo complet pour Mr Leweenk du déroulement chronologique du traitement.

– Stanislas, tu permet s que je t'appelle ainsi ? OK, bienvenue dans le programme MATH.

Le principe fondamental qui a été retenu, c'est de ne pas rallonger, mais de supprimer tout ce qui peut entraver, raccourcir et mettre fin à la vie, exception faite pour les accidents inopinés qui pourraient  causer des dommages irréparables sur des organes vitaux.

Avant d'aller plus loin, le Dr Jen Orlansky notre biologiste va prélever votre ADN. C'est très facile. On prend 2 millilitres de votre salive et on isole votre ADN. Avec un logiciel informatique très puissant, nous comparons vos différence avec la séquence de référence qui a été terminée en 2003 par le " Human Genome Project". La base de données est accessible à tout le monde. Si vous êtes malade, ça peut permettre de connaître la cause de votre maladie. Il existe environ 8000 maladies génétiques et avec votre ADN, nous pouvons les diagnostiquer. Le séquençage  permet  aussi  la thérapie de certaines maladies génétiques, il renseigne sur les cancers. Tous les cancers sont des perturbations génomiques. Le séquençage permet enfin d'étudier la prédisposition à certaine  maladies, grâce à des outils statistiques, nous sommes en mesure de dépister les maladies, mais pas leurs prédispositions.

Dés demain matin, nous allons procéder à une irrigation colônique, suivie de la stérilisation de tous vos organes, en particulier le foie et les reins, et en dernier lieu, pasteuriser votre sang au laser.

Ne vous inquiétez pas, les protocoles sont au point, leur efficacité et leur innocuité ont été démontrées sur plus de 98 cas sans aucun avatar.










En fin de traitement nous connecterons votre cerveau sur  un “Cloud“ pour en augmenter la capacité à l'aide d'un implant nommé “stentrode“, l'implant sera glissé dans un vaisseau sanguin à l'aide d'un  cathéter. Cette structure souple et expansible de 3 millimètre de large est munie d'électrodes qui vont permettre de faire communiquer votre cerveau avec la banque de données universelles.




Lire la suite dans : LES EDITIONS DU TAO






Tous savoir sur le transhumaniste :

TRANSHUMANISTE FRANCE







Gérard Wenker alias Blaise Le Wenk - édité le 5 avril 2018 - La Sarraz 1315 - CH.